Switch to full style
Unanimo Géant : jouons tous ensemble !
1 mot par jour pendant 5 jours, toutes les semaines du lundi au vendredi
Publier une réponse

Mort d'un pourri

14 Juin 2017 13:55

Le gros Lulu, c'était pas un mauvais CHEVAL, il magouillait ici ou là, mais il n'avait jamais fait de COUP fumant et il l'avait plus souvent dans l'OIGNON que " in the pocket "!

Il était costaud et aurait pu filer une mandale à assommer un BOEUF au pékin qui lui aurait cherché des crosses, mais c'était pas un violent. Pour tout dire, il était pas dans la COURSE et ce PORC de Nono " les bretelles " avait plus d'un tour dans son SAC pour le faire trimer à sa place.

Ce VEAU de Lulu se laissait embobiner et, résultat des courses, il faisait BALLON au moment de toucher son oseille.

Le beau Nono, ancien MERLAN pour dames, au physique avantageux qui lui avait attiré un max de clientes, était dingue de bretelles bien voyantes, d'où son blase, et son petit commerce lui avait permis de ne pas avoir à se serrer la ceinture, ni de se faire des CHEVEUX pour gagner sa vie plus que bien ! Sans parler des à-côtés.

Il avait tout de suite repéré Lulu, un mec tout prêt à tomber dans un PIEGE à cons, sans avoir à le pousser. Il avait aussi surtout reluqué sa nana, une chouette gonzesse avec une LIGNE à damner un saint, et Nono n'avait rien d'un saint, avec sa gueule de FAUX témoin, prêt à vendre père et mère pour un peu de fraîche.

La greluche, un joli petit lot où y avait rien à jeter n'avait pas été longue, justement, à se jeter dans les bras du bellâtre ! Elle avait un cerveau aussi léger qu'un PAPILLON, une VOIX de crécelle qui débitait des fadaises, mais Nono s'intéressait à son cerveau comme de l'an quarante ! C'est plutôt son MIGNON PETIT FLOTTEUR qui le branchait .

Naturellement Lulu n'y avait d'abord vu que du feu. Le soir, il mettait sa VIANDE dans le torchon et en écrasait ferme jusqu'au lendemain, alors ce que maquillait sa mousmée pendant ce temps, il ne se posait pas la question.

On ne sut pas qui avait mangé le MORCEAU, mais Nono et sa conquête n'auraient pas dû autant tirer sur la CORDE, car lorsqu'un PECHEUR signala que son FILET était drôlement GARNI, la POLICE identifia les corps des amoureux qui avaient bu plus d'EAU que de pastis avec l'aide d'une tierce personne !

Figurez-vous que Lulu ne fut pas inquiété car on accusa un malfrat à qui Nono devait du fric, un gros POISSON que la VOLAILLE préféra mettre sous les verrous plutôt que lui.

Pas morale ma FIN ? A voir ...

Re: Mort d'un pourri

15 Juin 2017 13:26

ça faisait longtemps que j'attendais qu'Amb s'exprimât ainsi, mais je ne suis pas déçu, car mieux vaut Dard, ou Audouard ou Audiard,... que jamais... :geek:

Re: Mort d'un pourri

15 Juin 2017 14:27

J'attends avec impatience l'arrivée de Berurier !!

Re: Mort d'un pourri

15 Juin 2017 15:15

RP a écrit :J'attends avec impatience l'arrivée de Berurier !!


Voilà qui est fait !! :geek: :lol: :clown:

Re: Mort d'un pourri

15 Juin 2017 15:23

Tu parles pour moi, Amb ? :affraid:

Re: Mort d'un pourri

15 Juin 2017 15:51

Quel dommage Félix, le rôle a déjà été distribué .... :boulet:
Publier une réponse