Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxième Texte, par caius

Unanimo Géant : jouons tous ensemble !
1 mot par jour pendant 5 jours, toutes les semaines du lundi au vendredi

Modérateurs : diplojak, Piano, lynkowsky

Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxième Texte, par caius

Message par peyo_fr » 10 Jan 2017 8:02

(CLIQUER ICI POUR RETROUVER LA TOTALITÉ DES TEXTES EN LICE, ET ICI POUR CONSULTER LE RÈGLEMENT ET LA LISTE COMPLÈTE DES 260 MOTS IMPOSÉS)

DEUXIÈME TEXTE : "Rêverie", par caius (1366 mots, 121 mots imposés)

Après DEJEUNER, assise à SON bureau, son livre de géographie ouvert devant elle, elle révise. Elle doit connaître les pays et leur capitale.

L'ALLEMAGNE : Berlin, le CANADA : Ottawa, la CHINE : PEKIN, les États-Unis : NEW YORK , Non ! Je me trompe, Washington... Va-t-elle arriver à se souvenir de tout cela pendant l'INTERROGATION ?

Son regard est attiré par des moineaux à l'EXTERIEUR. Elle les regarde se chamailler, FACETIEUX dans leur JEU. En les observant, elle grignote une CACAHUETE après l'autre. Soudain tout devient flou autour d'elle.

La couleur du ciel est PSYCHEDELIQUE. L'herbe de ce terrain sans fin est d'un VIOLET fluo.
Au CENTRE un chêne DEMESURE dont les feuilles chantonnent au gré du vent. Plus loin un CELTE ETRANGE, SEUL, joue de la cornemuse. Elle s'approche doucement. Il est MOUSTACHU et sa barbe rousse lui arrive au nombril.

Elle se surprend à SIFFLER. L'HOMME s'arrête de jouer et, avec SIMPLICITE, l'invite à s'asseoir en tapotant le tronc à côté de lui. La mousse de l'arbre lui donne l'impression d'être sur un MATELAS confortable.
Il lui propose des mûres de sa dernière CUEILLETTE.

- Alors jeune fille que fais tu dans ce pays LEGENDAIRE ?

- Je ne sais pas COMMENT je suis arrivée ici. Je révisais ma géographie et à un moment donné j'ai dû REVASSER et me voilà. Où suis-je vraiment ?

- Tu es au pays magique !

Un SOURIRE se dessine sur ses lèvres. Cela lui fait se souvenir de son livre d'enfant préféré "Alice au pays des merveilles".

- Regarde lui dit-il.

Il jette une graine sur le sol et une jolie VIOLETTE surgit. Puis il en jette une PAIRE et deux FLEURS, l'une ROSE et l'autre blanche, sortent à leur tour.
Émerveillée elle les contemple et respire leur odeur.

- Pourquoi n'y a t il pas plus d'arbres et de fleurs si vous pouvez les faire pousser si vite ?

- Mais si !! Tu regardes mal.

En effet au loin une ligne plus foncée se dessine.

- Je vais voir ! dit-elle d'un coup.

Elle marche LONGTEMPS à un rythme INFERNAL, elle veut absolument voir ce qui se cache dans cet endroit ELOIGNE. Elle a le sentiment de partir en CROISADE. Le RAYONNEMENT du soleil la fait transpirer. Mais elle marche, marche avec la certitude qu'elle va découvrir quelque chose de merveilleux, de MYTHIQUE, comme un MYSTERE.
Après ce qui lui semble des heures, elle commence à CHANCELER de FATIGUE lorsqu'elle arrive au bord d'une CRETE. A ses yeux s'offre un paysage UNIQUE. Les arbres sont si majestueux et si grands qu'elle en a le souffle coupé. Si d'AVENTURE elle décidait d'aller voir de plus près, y aurait-il des risques ? Cette idée en SUSPENS la laisse indécise. Mais la curiosité est la plus forte et elle s'engage dans cette SOMBRE forêt.

Il y a un silence si oppressant que son cœur bat la BRELOQUE. POUR se donner du courage elle sifflote et du plus PROFOND de la forêt s'élève un chant RAVISSANT. Mille oiseaux soudain volent autour d'elle. Quelques-uns se posent sur les branches, d'autres atterrissent sur le sol, cette TROUPE légère crée un MOUVEMENT de mille couleurs.

Un oiseau, qui ressemble à un cacatoès avec un plumage NACRE, entonne une chanson d'une telle HARMONIE que tous les autres cessent et dans l'IMMENSITE de la forêt, un bien-être s'installe. Ce VIRTUOSE dont les trilles émerveillent n'en finit pas.

Soudain tous les oiseaux s'envolent dans un bruissement d'ailes. Cette DISPARITION INCOMPREHENSIBLE et si brutale lui laisse un sentiment d'inquiétude et de frustration. Y aurait-il un PREDATEUR ? Elle regarde tout autour d'elle mais rien, vraiment rien de ce danger INVISIBLE. Une brindille craque et la fait sursauter. Dans son EXTREME frayeur elle se met à COURIR droit devant elle. La voilà arrivée à la limite d'une clairière. Stupeur ! Une pyramide se dresse au milieu. Oui une pyramide d'EGYPTE à la GEOMETRIE parfaite. Elle en fait le tour. Derrière, entre des banians, un temple semblable à ceux de THAILANDE.

- Je deviens folle ! crie-t-elle. Elle se met à pleurer.

- Mais non mon enfant, dit une douce voix avec un accent de RUSSIE, ici tout est possible. Tu peux rencontrer des PIRATES, des LIBANAIS, un FERMIER, un BUCHERON, un PAYSAN à la PEAU grillée par le soleil et tant d'autres choses. C'est ton imagination.

- Comment ça mon imagination ?

- Tu rêves , ton cerveau reproduit ta journée en mieux et chaque DENDRITE joue son rôle.

- Je rêve ? Quel dommage ! C'est si beau ici. Si je veux voir un VOLCAN, je peux ?

- Bien sûr et même VULCAIN. Tu peux aussi danser le calipso avec CALYPSO si le cœur t'en dit. Le rêve est l'épine DORSALE de ton équilibre.

- Et les cauchemars ?

- C'est le côté sombre. Là tu peux devenir EQUILIBRISTE au dessus d'un canyon et tomber. Tu peux aussi BRISER la vitre de ta chambre dans un moment de colère. Faire du SKATE et te casser la jambe. Comprends-tu ?

- Oui je vois, mais je fais rarement des cauchemars. Mon rêve préféré c'est de gagner la course, de devenir le CHAMPION toutes catégories. Mais surtout c'est de battre cette chipie de J... qui passe son temps à MEDIRE de moi. DIEU ! que j'aimerais cela.

- Ne blasphème pas ma fille !

- Désolée ! [le rouge lui monte aux joues] mais je ne veux pas que ma DESTINEE soit d'être toujours derrière elle. DESIRER quelque chose pour ne plus en souffrir c'est mal ?

- Non bien sûr ! mais c'est la manière de le faire qui compte.

Cette DISCUSSION l'a fait réfléchir. Et timidement elle ose demander :

- CONVOITER une chose pour la réussir, il faut le faire de façon correcte, c'est bien ça ?

- Oui ! Mais tu devrais continuer ta PEREGRINATION.

Elle pousse un profond soupir. Elle le regarde et avec un sourire CHALEUREUX lui fait un signe de la main puis, sans CONTRAINTE elle continue sa route.

Elle arrive dans une vallée dont l'AMENAGEMENT FLUVIAL la surprend. Tout est beauté. Elle s'approche, d'habitude elle a peur de l'eau mais là tout est DOUCEUR, elle avance vers la rivière tumultueuse. Sur un tronc CREUX comme une barque, attaché à une sorte de QUAI, un MACAREUX se balance au gré du courant.

- Non ! se dit-t-elle, c'est trop dangereux. Elle continue en suivant une DIGUE le long cours d'eau. La fatigue commence à se faire sentir. Elle a faim et soif. Elle mangerait bien des frites avec du KETCHUP. Elle voit au loin une maison et se précipite. C'est une GARE. En GENERAL il y a toujours du monde dans ces lieux. Elle aperçoit une cafétéria. Elle s'approche et voit : une assiette de RAMEN, un FEUILLETE au jambon, un TABOULE, une mini HOTTE remplie de chocolats, un gâteau en forme de CARPE, une BAGUETTE de pain, une grande bouteille de Coca-Cola. C'est VARIE, elle va pouvoir s'HYDRATER. L'eau lui vient à la bouche, elle a très faim.

- Il y a quelqu'un ? Crie-t-elle. Personne ne répond. Ce n'est pas très chaleureux ! Elle a le CHOIX, ou elle reste sur sa faim, ou ... N'en pouvant plus elle décide de DEGUSTER ce repas. C'est BON ! HOULALA ! Ça fait du bien.

Après avoir mangé elle se sent mieux. Et voilà qu'un train entre dans la gare. Sans réfléchir elle monte, personne. Elle s'assoit. Le train démarre. Son balancement l'endort peu à peu.

Un grand bruit la réveille en sursaut. Elle regarde autour d'elle. Elle est dans sa chambre à son grand SOULAGEMENT. Pourtant il lui vient des images de son rêve comme dans un DOCUMENTAIRE. Elle espère le refaire. C'était un rêve PARFAIT. Elle y serait bien restée pour l'ETERNITE sauf que la SEPARATION avec ses PARENTS lui semblerait trop pénible.

Elle laisse son livre de géographie en suspens pour s'attaquer à la physique : son peu de GOUT pour cette matière lui évitera sûrement de REVER...
Dernière édition par peyo_fr le 17 Jan 2017 19:12, édité 5 fois.
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 448
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxieme Texte, par caius

Message par Ambroisie » 10 Jan 2017 10:04

J'aurais pu écrire aussi " après déjeuner, assise ... en cours d'histoire-géo, je m'endormais ! " Cela n'avait rien de ta rêverie poétique Avicaï (gentille soeur du terrible Muscaï), plutôt un cauchemar, réussir à somnoler, la tête dans les mains comme concentrée sur le livre, sans que la prof s'en aperçoive !
La nature, les oiseaux, les extraterrestres sympathiques, on retrouve ces thèmes qui te sont chers et qui nous faisaient rêver à l'époque de .... HOULALA ! C'est déjà ancien mais que de bons souvenirs ! :D
Avatar de l’utilisateur
Ambroisie
Premium
Premium
 
Message(s) : 635
Inscription : 19 Fév 2014 19:23
Localisation : Rhône-Alpes-Auvergne

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxieme Texte, par caius

Message par felixcat17 » 10 Jan 2017 10:34

Même si le nom de l'auteur n'avait pas été précisé... ;)
C'est bien Avisa dans toute sa splendeur, et son pouvoir évocateur...
Ah! Ce goût du voyage et de la nature, et en plus ça se termine avec une gare et un train mais, rêve de plaisanterie, merci pour cette balade que tu sais si bien nous conter ! :)
felixcat17
 
Message(s) : 182
Inscription : 01 Déc 2013 14:52

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxieme Texte, par caius

Message par caius » 10 Jan 2017 17:45

:oops: c'est gentil merci
caius
Premium
Premium
 
Message(s) : 62
Inscription : 16 Mai 2014 8:59

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxieme Texte, par caius

Message par Dosto » 10 Jan 2017 18:38

je suis dans une journée de rêverie, pas moyen de sortir du brouillard depuis pourtant tôt ce matin. Alors je crois bien m'être perdu au même endroit que cette jeune fille.
Je ne sais pas pourquoi, mais ton texte m'a fait penser aux mangas de Miyazaki, où la nature mélange beauté et mystère. Merci pour cette évasion ;)
Avatar de l’utilisateur
Dosto
Premium
Premium
 
Message(s) : 1860
Inscription : 24 Juin 2011 12:39
Localisation : Morbihan

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxieme Texte, par caius

Message par vance35 » 10 Jan 2017 21:15

très beau texte effectivement, beaucoup de douceur et de poésie. On se sent envahi par un sentiment de sérénité. Bravo
Avatar de l’utilisateur
vance35
 
Message(s) : 74
Inscription : 27 Juin 2013 20:40
Localisation : Bretagne

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxième Texte, par caius

Message par peyo_fr » 11 Jan 2017 9:03

Rêverie, enfance, fantasmagorie, un train qui entre dans une gare surgie de nulle-part, c'est vrai qu'on se sent quelque part entre Lewis Carroll et Miyazaki...
Ce beau texte, subtil et doux, m’évoque aussi un manga de Taniguchi, que je vous recommande chaudement : Quartier Lointain.
Bravo Avisa !

Quartier Lointain.JPG
Quartier Lointain.JPG (64.59 Kio) Consulté 103 fois
Dernière édition par peyo_fr le 17 Jan 2017 21:21, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
peyo_fr
Premium
Premium
 
Message(s) : 448
Inscription : 27 Fév 2014 0:27
Localisation : Paris/Angers/Arcachon

Re: Chat-l'ange Unanimo 2016 - Deuxième Texte, par caius

Message par Musee » 17 Jan 2017 21:13

Comme Félix, j'aurais reconnu l'auteure de cette histoire, Avisa. Tu nous entraînes dans tes balades, on te suit toujours avec plaisir. Bravo !
Musee
Premium
Premium
 
Message(s) : 647
Inscription : 18 Fév 2013 7:02
Localisation : PARIS


Retour vers Unanimo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron