Le POIDS des mots, le choc des idées.

Unanimo Géant : jouons tous ensemble !
1 mot par jour pendant 5 jours, toutes les semaines du lundi au vendredi

Modérateurs : diplojak, Piano, lynkowsky, peyo_fr

Le POIDS des mots, le choc des idées.

Message par Ambroisie » 05 Nov 2019 11:29

Apparemment quelqu'un n'a pas lu la " Grossebaf à l'ortograf ! " du célèbre statisticien peyo (voir son bric-à-brac) sinon il n'aurait pas écrit ASCENCEUR (je le laisse aller voir tout seul, comme un grand, comment ce mot s'orthographie ...)

Vous pourrez SOULIGNER en ricanant le fait que, même en l'ayant correctement écrit, il n'aurait pas marqué de points car ce mot n'a pas été cité par d'autres !

Quelqu'un a remis en cause, sérieusement ou pas, le fait qu'on trouve une orthographe esthétique . Mais de quoi parle-t-on ? De la beauté d'un mot dans l'absolu ou de celle que chacun lui trouve à titre personnel ?

Je m'explique : Lorsque je vois un mot mal orthographié, il me choque du point de vue esthétique, non pas qu'il soit plus moche qu'écrit autrement mais parce que j'ai assimilé depuis longtemps sa bonne orthographe : c'est ma mémoire visuelle qui intervient. Lorsqu'on n'a pas assimilé l'orthographe d'un mot, il est normal que l'on continue à l'écrire comme ça nous vient, surtout lorsqu'il reste compréhensible.

Serait-ce une bonne raison de simplifier l'orthographe ? Je pense que non car l'un va écrire ASCENCEUR, l'autre ASSENCEUR, un autre ACENCEUR, ASSANSSEUR, A..... (désolée, je n'ai pas créé d'algorithme pour les dénombrer !). Quelle simplification sera la bonne ? Plaira-t-elle à tout le monde, sera-t-elle plus facile à retenir pour le plus grand nombre ? Pas sûr !

Ceux qui n'ont pas appris, dès le primaire, les bases de l'orthographe ou qui n'ouvrent pas un dictionnaire (souvenir du temps où Internet n'existait pas !) lorsqu'ils ont un doute, seront-ils plus courageux pour retenir un mot simplifié ? Et pourront-ils un jour, si jamais une frénésie de lire les saisit, avoir accès à des ouvrages d'avant la réforme qu'on voudrait APPLIQUER , lesquels restent quand même plus nombreux que ceux d'après pour l'instant ?

Qu'on crée des mots nouveaux pour des techniques nouvelles, c'est bien normal et obligé, mais pourquoi vouloir tout chambouler au lieu de trouver comment intéresser davantage les enfants et les ENCOURAGER dans l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, à un âge où l'on apprend facilement, ce qui sera beaucoup plus difficile à l'âge adulte ? Je n'ai pas l'impression d'avoir souffert pendant ces années d'apprentissage, c'est plutôt après que j'ai connu la DOULEUR de ne pas comprendre certaines démonstrations mais à qui la faute, l'élève ou le professeur ? Sans doute un peu des deux ...

J'ai entendu aussi l'idée que l'effort demandé pour apprendre ne servirait qu'à faire perdre un temps qui pourrait être consacré à d'autres activités. Je me DEMANDE si cet effort ne permet pas plutôt de gagner un temps précieux plus tard : remplir un formulaire, rédiger un C.V. qui ait des chances d'être lu jusqu'au bout, par exemple.

Bref, on peut rire et se moquer de certaines bizarreries de l'orthographe française, ça fait passer un bon moment. Mais j'y pense ..... Si tout était simple, de quoi rirait-on ? Ah non ! Ce serait trop triste !

P.S. : Comme je suis une grosse paresseuse, je renonce à incorporer plus de mots dans ce texte écrit uniquement à partir d'un seul ! :geek:
Dernière édition par Ambroisie le 09 Nov 2019 23:48, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ambroisie
 
Message(s) : 2368
Inscription : 19 Fév 2014 19:23
Localisation : Rhône-Alpes-Auvergne

Re: Le POIDS des mots, le choc des idées.

Message par caius » 05 Nov 2019 12:09

Et depuis j'ai fait des progrès, amb ne me lâche pas quand je fais des fautes ...... Donc maintenant je fais très attention mais ...... un vrai tyran avec moi :geek:
caius
Premium
Premium
 
Message(s) : 227
Inscription : 16 Mai 2014 8:59

Re: Le POIDS des mots, le choc des idées.

Message par RP » 05 Nov 2019 13:42

Mal luné ce matin je réagis à ce que tu écris sur l'orthographe qui permettrait de rédiger un C.V lisible jusqu'au bout par un éventuel employeur.
C''est sans compter sur le fait qu'ILS S'EN TAPENT !!

Et je m'explique, comme tu le sais je gère une entreprise de bâtiment et nous formons chaque année 2 apprentis sur un cursus de 2 ans.
Il faut quand même savoir que les jeunes qui se retrouvent en apprentissage ne représentent pas la crème de la crème de nos chers enfants mais plutôt ceux dont on ne sait pas quoi faire dans le circuit scolaire classique et c'est bien dommage parce que eux ont réellement une chance de trouver du boulot.
A noter, et je sens que je vais en faire sursauter quelques uns, qu'un apprenti de 16 à 18 ans touche chez nous +- 1200 € net/mois pour 3 semaines de travail et 1 semaine d'école et 1 400 € si il a plus de 18 ans.
Donc on les forme pendant 2 ans, tant bien que mal malgré les absences, les crises d'adolescence, les insultes proférées à l'encontre de leur maître d'apprentissage et j'en passe, pour à la fin leur proposer un CDI payé à grosso modo 1 700 € net comme 1er salaire.
Historique des 2 dernières années:

Pour l'un:
-non... je vais passer un permis poids lourd et m'orienter vers le transport.
-...Bon... et pourquoi tu ne l'as pas dit avant, ça nous aurait permis de donner sa chance à un autre jeune.

Pour les 3 autres:
-Il me faut les papiers pour que je puisse aller m'inscrire au chômage .
-!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

la première fois ca choque, après on s'y fait !

Alors l'orthographe pour les C.V...

P.S: Tout est vrai.
Avatar de l’utilisateur
RP
Premium
Premium
 
Message(s) : 5358
Inscription : 26 Jan 2004 11:11
Localisation : Nissa la bella...

Re: Le POIDS des mots, le choc des idées.

Message par Ambroisie » 05 Nov 2019 14:09

Ne t'inquiète pas d'être mal luné, RP, hier c'était peyo, se réfugiant derrière cette excuse : " J'vais faire mon râleur franchouillard, façon RP mal luné.. :boulet: " sauf que toi, tu n'as personne de pire sur qui te reposer ici, je compatis ! :D

Je crois sans peine que tout soit véridique et c'est bien triste. A qui la faute si on gagne plus à ne rien faire et si on ne vous a pas expliqué ou montré (c'est mieux) ce qu'il y a d'intéressant, d'enrichissant, d'utile, de nécessaire, ou autres raisons valables, d' accomplir un travail, exercer un métier, voire une vocation dans le meilleur des cas ?

Quoi qu'il en soit, cela ne remet pas en cause ce que j'ai dit, à mon avis, et savoir si ceci n'en est pas justement une conséquence ? :scratch:
Avatar de l’utilisateur
Ambroisie
 
Message(s) : 2368
Inscription : 19 Fév 2014 19:23
Localisation : Rhône-Alpes-Auvergne

Re: Le POIDS des mots, le choc des idées.

Message par caius » 05 Nov 2019 14:21

je compatis avec rp helas comme je le comprends. Mais bon c'est tellement plus simple d'aller pointer. rien faire de toute la journée c'est le pied. Je sais. Cela me désole quand on essaie de faire comprendre quelque chose à ces ados et qu'ils en n'ont rien à faire .
Malheureusement ceux qui veulent s'en sortir ne trouvent pas d'apprentissage et pour cause les employeurs n'ont pas envie de perdre leur temps et c'est logique. :oops:
Dernière édition par caius le 05 Nov 2019 14:25, édité 1 fois.
caius
Premium
Premium
 
Message(s) : 227
Inscription : 16 Mai 2014 8:59


Retour vers Unanimo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron